Etape 2 : de Bavella à Bassetta – Le GR20 en 8 jours du Sud au Nord

Ecrit le 25 Oct 2016

La deuxième journée de notre GR20 à DEUX en 8 jours. Au programme, 30 kilomètres de marche entre les aiguilles de Bavella et la bergerie de Bassetta, en passant par les refuges de Asinau, Croci et Matalza.

02-en-marche

Ce matin, réveil 5h. J’ai très bien dormi et j’ai une forme olympique ! Il est impératif pour nous de partir le plus tôt possible pour espérer finir le GR20 dans les temps. Malheureusement, depuis hier soir, la pluie ne s’est pas arrêtée, et la visibilité est nulle. On ne veut pas prendre le risque de marcher dans le noir, la pluie et le brouillard. Dépités, nous nous recouchons et attendons qu’il fasse jour pour partir.

Il est 7h, Il pleut encore et la brume est toujours présente, mais la visibilité est suffisante pour décoller. Nous décidons de ne pas prendre la variante alpine, les aiguilles de Bavella sont trop dangereuses à prendre par temps de pluie et nous ne voulons pas prendre ce risque. Passer par les aiguilles n’a de toute façon aucun sens si on ne voit pas à 10 mètres.

Bref, nous partons en contournant la montagne. Au bout d’une quinzaine de minutes, je m’aperçois que j’ai oublié ma caméra au gite,… Quelle tête en l’air !!!! GRRRRRR

Je fais donc marcher arrière, sans mon sac, pour aller chercher mon outil de travail. J’enrage de ma bêtise… (Bon au final, nous ne perdons que 25 minutes).

paysage-corse-matin

Nous repartons surmotivés. Pour notre plus grand bonheur, les Salamandres de Corse sont de sortie avec leur jolie couleur noire / jaune. Le temps se dégage. Le chemin est régulier et plutôt simple. On se fait dépasser par un grand rouquin, qu’on finit par rattraper au refuge d’Asinau. Il s’appelle Yann, a 23 ans et il fait le GR20 seul. Il a une bonne allure, une bonne gueule et surtout le courant passe super bien. On marchera avec lui jusqu’à la fin du GR.

Après avoir dévoré 3 oeufs durs au refuge, nous commençons les choses sérieuses. La première vraie montée de notre GR, une montée sans fin, sans chemin, à escalader des rochers. Une fois en haut, la vue est magnifique. C’est vraiment magique d’être arrivé tout en haut. On a une vue à 360 degrés. D’un côté s’étendent les étendues vertes et de l’autre le relief rocailleux avec les aiguilles à notre hauteur, que c’est beau. S’en suit une promenade de deux heures. Le paysage change rapidement et on continue d’en prendre plein les yeux. On croise des cochons sauvages, des vaches et même des chevaux en train de boire le long d’un ruisseau. L’image est presque irréelle tellement elle est parfaite. Je sors mon Reflex pour capturer ce moment.

Nous arrivons au refuge de Croci, où je me paye un énorme sandwich au saucisson. À peine le temps d’en manger la moitié que nous décidons de pousser encore un peu. Il est 17h et nous nous sentons capables d’avancer. Nous repartons pour une dernière heure de marche. Yann commence à souffrir à la hanche, mais fait l’effort pour rester avec nous. Je fatigue également et ma cheville droite prend un coup. Nous voulons avancer au maximum. Ce qui est fait aujourd’hui n’est plus à faire demain. Surtout que la météo annonce de la pluie pour demain…

A la fin de la journée, Youri écope d'une jolie ampoule au pied

A la fin de la journée, Youri écope d’une jolie ampoule au pied

Nous dépassons le refuge de Matalza et parvenons à la bergerie de Bassetta. On a choisi de s’arrêter là car on nous a dit qu’il y a de l’eau chaude, et c’est vrai ! Une fois la douche prise, les douleurs se font savoir. Au dos, aux pieds, aux genoux, j’ai mal partout ! Ce soir, nous partageons une tente. La pluie nous bercera toute la nuit.

Episode 2 : En Marche

Et voici l’épisode 2 de la websérie : LE GR20 à DEUX

Récapitulatif de l’étape 2 : Bavella – Bassetta

Distance du jour : 30,7 km

Bavella – Asinau

Distance : 9 km
Dénivelé positif : + 800 m
Dénivelé négatif : – 500 m

Asinau – Bassetta

Distance : 21,7 km
Dénivelé positif : + 977 m
Dénivelé négatif : – 1 198 m

Un commentaire, une question pour le Capitaine ?

A propos de l'auteur : Capitaine Rémi

Un presque trentenaire baroudeur qui partage sa passion du voyage. Je vagabonde depuis des années et je suis actuellement en tour du monde pour 2 ans minimum. Je réalise des défis aux 4 coins de la planète et t'encourage toi aussi à vivre tes rêves ! En savoir plus

Et aussi sur : Twitter - Facebook - Instagram

2 Comments

  1. Jenny 2 novembre 2016 à 5 h 01 min - Reply

    Ahahah j’aime bien le coup de l’oubli de la caméra ! T’as pas dû trop rire sur le coup 😉

    • Capitaine Rémi 5 novembre 2016 à 9 h 12 min - Reply

      J’étais dégouté, mais bon, on va dire que j’ai l’habitude d’avoir la tête en l’air ^^

Ecrire un message

CommentLuv badge


S'abonner à la Newsletter du Capitaine :

Rechercher sur le site

Devenons amis !