Louer et conduire un tuktuk au Sri Lanka

Ecrit le 11 Déc 2017

 

7 choses indispensables à savoir avant de louer un tuktuk au Sri Lanka

1. On conduit à gauche au Sri Lanka

Il vous faudra un petit temps d’adaptation sur les routes Cingalaises puisqu’ici on conduit à gauche. Attention à prendre les ronds points dans le bon sens et à respecter la priorité à gauche.

2. Le Klaxon sert à doubler

Quand vous entendez un bruit de klaxon, c’est généralement pour vous dire que l’on va vous doubler, chose qui arrive très souvent lorsque vous conduisez un tuktuk.

3. On passe les vitesses à la main

Un tuktuk, ce n’est pas comme une voiture, mais plutôt comme un vespa. Ici, pas de pédale d’embrayage, tout se passe au niveau du guidon. Il n’y a que le frein qui reste au niveau du pied. Prévoir au moins une journée pour apprendre à passer les vitesses correctement.

4. Vitesse max : 40km/heure

40 kilomètres / heure, c’est la vitesse maximum autorisée pour les tuktuks. De toute façon, difficile d’aller plus vite. On a quand même réussi à faire une pointe à 68 kilomètres. Mais la route n’est pas forcément en bon état partout. On a croisé pas mal de policiers sur la route, mais on ne sait pas fait arrêter.

5. Les tuktuks sont des taxis

Les tuktuks sont avant tout des taxis. Vous verrez donc souvent sur le bord des routes des personnes vous demandant de vous arrêter. L’occasion pour vous de rencontrer la population locale et d’offrir généreusement vos services.

6. Tu t’arrêteras dans les échoppes de bord de route

Il y a des vendeurs et des restaurants tout le long des routes. L’occasion d’aller manger un dal avec les mains.

7. Evite les villes

Il vaut mieux s’écarter des grandes villes et aller te perdre dans les terres. La route sera moins encombrée et les paysages encore plus authentiques.

Dans cet article, je vous explique combien coute la location d’un tuktuk au Sri Lanka ou encore comment faire pour louer un tuktuk au Sri Lanka.

Location d’un tuktuk au Sri Lanka

Article en construction

Faire le plein d’essence

Vous pouvez faire le plein à la pompe au niveau des grosses stations essences ou encore dans des petites échoppes en bord de route qui vendent des bouteilles d’essence.

Notre tuktuk avait 7 litres de capacité maximum. Un plein coute environ 1000 roupies.

Pas d’inquiétude à avoir aux stations essences, il y a des pompistes pour vous servir.

Les commandements d’une aventure en tuktuk au Sri Lanla 🇱🇰

Un tuktuk tu loueras
Pour découvrir le Sri Lanka

Ton 3 roues tu décoreras
La musique du pays tu écouteras
Des passagers tu prendras
Des sourires tu recevras

À gauche tu conduiras
Les trous de poule tu éviteras
Au pied tu freineras
Les vitesses au guidon tu passeras
Très souvent tu caleras
La marche arrière, jamais tu ne maitriseras

A 40km/heure tu rouleras
Pour dépasser tu klaxonneras
Quand un bus déboulera
Sur le côté tu te rangeras

Par temps de pluie tu stresseras
Sur les ptits chemins tu te perdras
Les rizières tu traverseras
Les plantations de thé tu admireras
La plage tu longeras

Dans les échoppes tu t’arrêteras
Pour manger un dal avec les doigts
La bouche en feu tu auras
Des plats non épicés tu demanderas

Ayubowan tu répèteras
Face à Bouddha, tu méditeras
Le Cingalais tu apprendras

Le tuktuk tu maitriseras
Le Sri Lanka tu kifferas

Nomade Aventure tu remercieras
Vivi en Veganie tu embrasseras

 

Un commentaire, une question pour le Capitaine ?

A propos de l'auteur : Capitaine Rémi

Un presque trentenaire baroudeur qui partage sa passion du voyage. Je vagabonde depuis des années et je suis actuellement en tour du monde pour 2 ans minimum. Je réalise des défis aux 4 coins de la planète et t'encourage toi aussi à vivre tes rêves ! En savoir plus

Et aussi sur : Twitter - Facebook - Instagram

Ecrire un message

CommentLuv badge


S'abonner à la Newsletter du Capitaine :

Rechercher sur le site

Devenons amis !