Pourquoi réaliser des défis ?

Ecrit le 08 Sep 2015

pourquoi-defi

Voilà 9 mois que je suis parti sur les routes du monde pour réaliser des défis personnels, qui englobent aussi bien des défis à la con comme s’infiltrer au carnaval de Barranquilla, se baigner dans l’eau glaciale de Reykjavik, slamer sur une foule en délire au Sziget Festival, que des défis qui ont du sens et qui me permettent de réaliser des prouesses : danser un show de Salsa Caleña en Colombie, traverser l’Atlantique en voilier, rejoindre Madrid en auto-stop, etc.

Pourquoi je me lance des défis ?

Je suis persuadé que tout est possible dans la vie à la condition de le vouloir vraiment. Mais vouloir n’est pas suffisant, il faut se dire la chose suivante : je vais le faire et me donner les moyens d’y arriver. En me lançant des défis, j’ai ainsi pu réaliser des choses qui me semblaient inaccessibles/impossibles et j’ai agrandi ma zone de confort. Plus je mets la barre haute, et plus je me surprends à trouver des moyens d’y arriver. Avoir des rêves, c’est bien, mais se dire qu’il est possible de les réaliser, c’est encore mieux !

Se lancer un défi, c’est avant tout avoir un objectif clair dans le temps. En ce moment, je souhaite courir le marathon de Cuba dans deux mois et pour y arriver je dois m’entrainer. J’ai acheté mon billet et j’ai dit à tout le monde que j’allais courir ses 42 km. Même si ma motivation n’est pas toujours au rendez-vous, je n’ai plus le choix. Et peu importe si le jour J, je ne parviens pas à franchir la ligne d’arrivée, l’important est d’avoir tout mis en œuvre pour y arriver. L’échec serait de renoncer avant même d’avoir essayé.

Lorsque j’étais à Barranquilla (Colombie), j’ai essayé pendant plus d’un mois de réaliser un défi un peu spécial, je voulais à tout prix monter en haut d’une des multiples tours en construction. J’ai passé plusieurs après-midi à arpenter la ville et à aborder les ouvriers que je rencontrais. J’ai fini par avoir un entretien avec l’agence qui s’occupait de la plus grande tour de la ville, il pensait que j’étais un riche européen qui voulait investir dans l’immobilier local. Ils m’ont ainsi invité à une soirée d’inauguration avec diner et tout le tralala. Malheureusement, les dates ne correspondaient pas et j’ai dû refuser la proposition.

À Riohacha, je voulais découvrir la cuisine colombienne avec pour objectif de cuisiner un plat typique. Au final, j’ai passé une matinée en compagnie de trois cuisinières à découvrir leur art culinaire. Défi raté, mais expérience d’une telle richesse !

Pourquoi je vous raconte ça ? Car ce genre d’histoires, j’en ai vécu des dizaines et des dizaines. Se lancer des défis, c’est un formidable moyen de rentrer en contact avec des gens et de vivre des choses uniques. Les personnes veulent vous aider à réaliser vos rêves. Il suffit d’être clair et de savoir demander.

Alors quelque soit le défi que vous avez en tête, sachez qu’il est possible de le réaliser. Cela ne dépend que de vous et de votre volonté.

À votre tour de vous lancer des défis ;)

Un commentaire, une question pour le Capitaine ?

A propos de l'auteur : Capitaine Rémi

Un presque trentenaire baroudeur qui partage sa passion du voyage.
Je vagabonde depuis des années et je suis actuellement en tour du monde pour 2 ans minimum. Je réalise des défis aux 4 coins de la planète et t’encourage toi aussi à vivre tes rêves !

En savoir plus

Et aussi sur : Twitter - Facebook - Instagram

One Comment

  1. Leslie@VoyagePerou 8 septembre 2015 à 23 h 28 min - Reply

    Je crois que tu as bien raison, surtout quand on voyage long terme, c’est important de se donner des défis. Ça permet de garder la motivation, de garder le focus, de se sentir accompli, et oui, bien sûr, c’est une bonne excuse pour aller à la rencontre des locaux.
    Son dernier article : Bière au Pérou: la microbrasserie Invictus

Ecrire un message

CommentLuv badge


S'abonner à la Newsletter du Capitaine :

Rechercher sur le site

Devenons amis !