Pourquoi voyager léger ? Mes conseils pour un sac à dos tour du monde

Ecrit le 15 Oct 2015

pourquoi-voyager-leger

Ça y est : vous avez décidé de partir voyager, bravo ! Vous avez fait le plus dur, vous avez acheté votre premier billet d’avion et vous voilà déjà en train de rêver de paysages somptueux et d’aventures toutes les plus extraordinaires les unes que les autres. Il est temps de préparer votre sac à dos de voyage, celui qui va faire la route avec vous pour un bon bout de temps. Ce compagnon qui saura garder bien au chaud toutes vos affaires, et contre lequel vous pourrez vous endormir en toute tranquillité.

Ce sac à dos, c’est toute votre vie qu’il contient, c’est comme votre maison de poche ! Il est donc crucial de choisir un sac qui vous convienne au mieux et qui pourra contenir toutes vos affaires. Mais comment allez-vous faire pour faire tenir toute votre vie dans un sac à dos ?

Vagabonder et explorer le monde avec son sac à dos, ce n’est pas inné et ce n’est qu’avec le temps que l’on apprend à voyager autrement et à voyager léger. On commet donc forcément des erreurs. Je suis parti quatre fois en long voyage et j’aimerai donc vous faire part de mon expérience de backpacker (d’homme sac à dos) !

De la valise de 120 litres au sac à dos de 38 litres

La première fois que j’ai quitté la France, j’avais à peine 21 ans et je partais en Australie pour 8 mois avec l’idée de travailler dans les fermes pour ensuite traverser l’Australie en van. J’étais à des années-lumières de savoir ce qu’il allait m’arriver et j’avais peur. Je ne connaissais rien au monde du voyage et je m’étais trop peu renseigné sur le sujet. Je suis donc parti avec une valise de 120 litres (30 kilos d’affaires), contenant une bonne partie de ma garde-robe (une douzaine de t-shirts, 6 pulls, 2 manteaux, 6 pantalons, etc). Je ne vous raconte pas la galère pour se déplacer. Me rendant compte du ridicule, je décide de troquer ma valise pour un backpack, un sac à dos de 90 litres (22 kilos) ! À ce moment-là, j’étais heureux ; je pouvais enfin marcher dans la rue sans me traîner un boulet. Enfin, fallait-il encore que j’arrive à mettre ce fichu sac sur mes épaules.

Cette anecdote me fait penser au livre Wild, où l’héroïne se coltine un énorme sac à dos qu’elle peine à soulever et qu’elle surnomme « The Monster ». Superbe récit tiré d’une histoire vraie. Pour en savoir plus sur Wild : le livre et le film.

De voyage en voyage, j’ai réduit la taille de mon sac et j’ai aujourd’hui un sac à dos de 38 litres (10 kilos), ce qui est à mon avis la taille parfaite.

Pourquoi voyageons-nous avec un énorme sac à dos ?

Nous avons peur. La peur de manquer de quelque chose une fois sur place.

Chaque affaire est une angoisse. Le poids en trop dans nos sacs à dos correspond à nos peurs et nos doutes.

Nous imaginons toutes les situations possibles et souhaitons toutes les anticiper. On s’invente des histoires et à chaque hypothèse s’ajoute une chose « indispensable » à mettre dans son sac. On finit par remplir son sac de trucs qu’on n’utilisera certainement jamais.

Il est donc temps de se détacher des choses matérielles et d’appliquer le concept de « sobriété heureuse » au monde du voyage. Pour en savoir plus sur ce concept, je vous invite à lire le livre de Pierre Rahbi.

En voyageant, on réduit nos besoins et on apprend à vivre avec moins.

Pourquoi s’alléger et partir avec un petit sac à dos ?

Avoir un sac à dos de 60 litres, c’est l’assurance de le remplir de choses inutiles et surtout d’avoir un sac lourd et encombrant. Avoir un sac de 40 litres vous obligera à prendre moins et à oublier le superflu. Vous n’aurez tout simplement pas le choix.

Les randonneurs ont compris depuis longtemps à quel point la taille du sac est importante. Ils n’ont pas le choix, ils vont marcher plusieurs dizaines de kilomètres avec leur sac sur les épaules. Il est donc impératif pour eux d’avoir le sac le plus léger possible. Chaque gramme en moins peut faire la différence sur de telles distances. Plus le sac est léger, plus il est agréable de marcher. Découvrir l’association Randonnée Léger

En partant en tour du monde, vous allez porter votre sac à dos à chacun de vos déplacements, parfois debout dans des bus bondés, parfois en marchant de votre auberge de jeunesse jusqu’à la gare. Ce sont au final plusieurs dizaines d’heures avec votre sac sur les épaules, alors pourquoi s’encombrer de choses inutiles ?

Le jour où j’ai voyagé sans sac à dos (malgré moi)

Il y a un an, je partais pour une dizaine de jours pour le Sziget Festival en Hongrie, et je me suis retrouvé sans aucune affaire. La compagnie aérienne a égaré mon sac de 70 litres, sac contenant toutes mes affaires, ainsi que mon sac de couchage. Je me suis retrouvé ainsi dépouillé de tout, avec pour seuls vêtements ceux que j’avais sur moi, c’est-à-dire un jean et mon pull à capuche.

Et bien, devinez quoi ? J’ai survécu ! Mon acolyte Michael m’a prêté un super marcel. J’ai tout bêtement acheté un short et un caleçon de rechange pour moins de 5 euros et je m’en suis très bien sorti. À moins de faire une expédition en Antarctique ou de traverser l’Amazonie, quelque soit le pays où vous allez, il y aura TOUJOURS des magasins où acheter ce qu’il vous manque, et en plus à des prix modestes.

Que mettre dans son sac à dos pour faire le tour du monde ?

Quelles affaires prendre pour son tour du monde ? Vous n’êtes pas les premiers à vous poser la question. Beaucoup de voyageurs blogueurs étalent le contenu de leur sac à dos à l’aube de leur départ. L’idée est intéressante, mais ces nouveaux explorateurs n’ont généralement aucune expérience du voyage au long cours. Je vous invite plutôt à lire les conseils de personnes qui sont revenues de leur long voyage et qui vous diront à l’unisson de prendre un petit sac :

Perso, je pars désormais en voyage avec un sac de 38 litres, accompagné d’un sac de 15 litres. Cette combinaison me permet de stocker les choses importantes dans mon petit sac (ordi, caméras, passport) et le reste dans le grand.

Conclusion : la taille compte

Quand on vous demandera si la taille compte, j’espère que votre réponse sera la bonne : Plus c’est petit, mieux c’est !

Un commentaire, une question pour le Capitaine ?

A propos de l'auteur : Capitaine Rémi

Un presque trentenaire baroudeur qui partage sa passion du voyage. Je vagabonde depuis des années et je suis actuellement en tour du monde pour 2 ans minimum. Je réalise des défis aux 4 coins de la planète et t'encourage toi aussi à vivre tes rêves ! En savoir plus

Et aussi sur : Twitter - Facebook - Instagram

17 Comments

  1. aurélie 14 septembre 2015 à 15 h 01 min - Reply

    Salut à toi capitaine Rémi !

    Très bon article et je suis entièrement d’accord avec toi.
    Lorsque je suis moi même parti en Australie j’ai pris une valise et un backpack me disant ça ira. Vu que j’ai travaillé en ville il fallait que j’ai des vêtements type bureau et au lieu de me dire je les achèterai sur place j’ai tout pris avec moi.

    Du coup lorsque le moment est arrivé de partir à l’aventure j’ai décidé de tout laisser et de partir qu’avec mon backpack de 50litres. Au final, le long de la route je laissais des affaires dans les auberges de jeunesses, je troquais parfois. Etant une nana je n’ai jamais emporté de maquillage ou truc de filles durant mes voyages et j’ai également survécu !! :)

    Au final, lorsque je suis revenu en France j’avais mon backpack à moitié rempli car j’avais tout laissé en Australie !

    Voyager léger est un pur bonheur et une sensation de liberté !
    :)
    Son dernier article : On a testé pour vous : La Color Run

  2. Chris 14 septembre 2015 à 19 h 23 min - Reply

    slt, quoi qu’il arrive ça sera toujours trop lourd !

    même avec mon sac light, je suis trop lourd !
    http://www.leherissonvoyageur.fr/le-sac-a-dos-du-techpaker-ou-comment-voyager-leger.html

    Cdlt
    Son dernier article : Indonésie : une bonne option pour s’exiler fiscalement !

  3. Nathalie ( blog Mosaïques) 14 septembre 2015 à 19 h 30 min - Reply

    Que de bons conseils! À suivre absolument! J’ai pris tout ça à la légère avant de partir et je le paie tous les jours! Pour convaincre les futurs voyageurs, je parle de mon très mauvais exemple dans un billet : https://carnetdevoyagenath.wordpress.com/2015/08/24/comment-faire-un-tour-du-monde-avec-10-tonnes-de-bagages/
    Écoutez Capitaine Rémi!
    Son dernier article : Grèce : les îles de Symi, Patmos, Kalymnos et Astypaléa

    • Capitaine Rémi 14 septembre 2015 à 20 h 11 min - Reply

      Super ton billet. On sent le vécu et la galère d’avoir un sac aussi gros !

  4. Vincent 15 septembre 2015 à 1 h 02 min - Reply

    Salut à tous, :-)

    Rémi, c’est marrant ça… Sur le même thème, je viens de publier mon article il y a 2 jours sur comment faire son sac de randonnée !

    J’y dévoile le contenu de mon sac pour ma première expérience de voyage et camping en sac à dos… Et tout ce qu’il ne faut pas faire !

    N’hésites pas à l’ajouter à la liste dans ton article si tu veux… Voici le lien : http://www.regardnomade.com/comment-faire-son-sac-a-dos/

    Ton article est très intéressant en tout cas ! C’est vrai que chacun vit sa propre expérience avec son sac de voyage…

    Il n’y a pas de science exacte pour le remplir. J’ai moi même suivi les conseils d’une quinzaines de personnes et de blogs pour obtenir ma propre recette !

    A propos des vols, je dirai aussi ne mettez pas votre portefeuille ou votre téléphone portable dans les poches arrières de votre sac… Les pickpockets adorent les sacs… C’est comme ça que je me suis retrouvé sans téléphone, une semaine avant de m’expatrié à Londres !

    Un gros stress, comme toi, mais on survit ! :-)
    Son dernier article : Comment faire son sac à dos pour un voyage à pied (ou un trek)

  5. Aline 15 septembre 2015 à 3 h 22 min - Reply

    Salut,

    Merci beaucoup pour la citation :)
    Nous ne pouvons que valider ton article. Nous étions déjà partis assez léger, mais notre expérience nous a fait diminuer : et on continue encore !
    Et même si nous n’avons pas encore changé nos sacs, nous avons déjà bien jeté et laissé de côté. Pourtant nous avons matériel de camping et de quoi aller dans tous les climats (sauf froid extrême).

    Lutter contre ses peurs c’est finalement le plus difficile ! Mais le voyage aide beaucoup ;) Tu en es l’exemple même.

    Le seul bémol, c’est que pour avoir du matériel performant ET léger, parfois il faut y mettre le prix (exemple tente ultra légère ou vêtements mérinos). Choix que nous avons fait sans regret car c’est un vrai investissement.
    Son dernier article : Faire le tour Taïwan à vélo et admirer le parc national de Taroko

  6. Nico 5 octobre 2015 à 22 h 38 min - Reply

    Merci pour la mention :-) ca nous fait plaisir que notre article soit toujours d’actualité même trois ans après l’avoir publié.

    On ne peut être d’accord avec toi et maintenant que l’on voyage à trois avec mini-baroudeuse, on essaye de voyager encore plus léger !!! On trouve tout partout ou presque donc pas besoin de se charger trop !

    Le seul truc qu’on arrive pas à abandonner c’est le reflex et ça pèse son poids !

    Grrrr je n’arrive plus à trouver le nom de ton ancien blog !!! un truc avec Summer il me semble si mes souvenirs sont bon, c’est bien ça, c’est toi ?
    Son dernier article : Plongeon du haut des balcons du Jura vaudois

    • Capitaine Rémi 5 octobre 2015 à 22 h 43 min - Reply

      Bien vu ! Mon ancien projet de tour de monde se nommait « Un été sans fin », ce qui donnait en Anglais : « An Infinite Summer ».. Il n’y a plus vraiment de traces du blog puisque je l’ai supprimé et j’ai déménagé pas mal d’articles sur ce nouveau site !

      Et pareil pour le Reflex et le PC Portable, qui sont de loin les choses les plus lourdes et les plus couteuses de mon backpack.
      Son dernier article : Jérémy Marie : Tour du monde en stop en 1980 jours

  7. Cyn 19 octobre 2015 à 10 h 04 min - Reply

    Aaaaaaah je valide le voyage léger!!!
    La première fois, je suis partie avec un sac de 60 +10 litres qui m’a coûté une bonne centaine d’euros! Un excellent sac mais une grosse erreur et une grosse galère!
    Maintenant, j’ai opté pour un sac de 30 litres qui m’a coûté seulement 40 euros! Il a pris des sacrés coups et pourtant, il est robuste le p’tit!
    Ça me faisait d’ailleurs bien sourire quand on me disait « wah mais il est tout petit ton sac! » et oui, je voyais ces pauvres nenettes galérer à porter un sac plus gros qu’elles! :-D
    Bref, c’est vraiment d’la bombe de voyager léger! Evidemment, ça implique de porter les mêmes fringues pendant des mois mais finalement, ça rend service! :-)

    PS: j’ai mis à jour mon Gravatar! Enjoy ma tronche! ;-)
    Son dernier article : Pourquoi je ne donne pas de conseils pour voyager seule?

    • Capitaine Rémi 19 octobre 2015 à 10 h 09 min - Reply

      Je vois ça, toujours la tête à l’envers !

  8. REGIS 5 janvier 2016 à 23 h 21 min - Reply

    Je confirme pas besoin d’emmener toute sa garde robe avec soi car on trouve de tout dans les pays qu’on visite et on peut donner ensuite les affaires qu’on n’a pas besoin sur place, le principal c’est de protéger son dos et ses genoux si vous voulez aller loin
    Son dernier article : Circuit nord Thaïlande

  9. Thomas 29 janvier 2016 à 16 h 31 min - Reply

    Salut capitaine,

    Je ne suis pas un véritable aventurier donc je ne me risquerai pas à prendre qu’un simple sac à dos.

    Mais il est vrai que vu comme ça cela pourrait être une véritable expérience et si l’on a oublié quelques chose cela nous obligera à demander de l’aide et donc faire connaissance, échanger…

    Allez bonne continuation M. Le capitaine !
    Son dernier article : Guide alimentaire: perte de poids

  10. Chris 4 février 2016 à 20 h 45 min - Reply

    Slt Thomas…

    la première fois que je suis parti, j’avais un sac de 25kg… toute mon armoire ou presque !!
    j’ai vite compris mon erreur !

    la deuxième fois que je suis parti, j’avais rien et j’ai acheté sur place au fur et à mesure de mes besoins !
    Et au moment de revenir j’ai tt donné autour de moi !

    Bon, je te parle de ça il y a 30ans !
    Une époque ou l’ont ne partais pas avec son PC sous le bras !

    regarde mon article un peu plus haut sur ce que j’emmène maintenant informatique compris !

    ;)

  11. Valérie 25 mars 2016 à 19 h 39 min - Reply

    Super article ! Je me considère chanceuse de voyager sans matériel informatique. Mon téléphone me suffit pour les photos, parfois j’apporte avec moi ma tablette mais elle se fait toute petite, donc c’est pas trop mal niveau espace et poids. Par contre, je peux encore m’améliorer niveau vêtements. Il y a toujours au moins un morceau que j’amène avec moi et que je ne porte pas. Par contre, je n’amène jamais assez de bas, allez savoir pourquoi ˆˆ

  12. Astrid 6 septembre 2016 à 11 h 21 min - Reply

    Salut moussaillon! Merci pour la mention! Joli article au passage… Bises
    Son dernier article : Visiter Copenhague : que voir au cœur de la capitale danoise?

Ecrire un message

CommentLuv badge


Rechercher sur le site

Devenons amis !