Jeune hydrique de 5 jours

Ecrit le 27 Mar 2019

Je me suis posé au calme en bord de plage à Buzios au Brésil pour pouvoir me concentrer pleinement sur une expérience que je souhaite faire depuis longtemps : un JEÛNE HYDRIQUE, c’est un dire un JEÛNE À L’EAU ! Ou si vous préférez une diète de 5 jours pendant laquelle je n’ai le droit d’absorber aucun aliment mais uniquement de boire de l’eau.

Sommaire

Pourquoi faire un jeune hydrique de 5 jours ?

1) Pour le bien être de mon corps et régénérer mon système ;
2) Pour faire une expérience et voir comment mon corps et mon esprit réagissent ;
3) Pour me préparer à faire de la Survie en milieu naturel ;
4) J’en peux plus de la bouffe brésilienne qui est grasse, pour pas dire huileuse et je me suis dit qu’une bonne cure me ferait du bien ;

J’ai plein d’ami.es qui ont déjà fait des jeûnes plus ou moins longs et je voulais tester par moi-même. Voici les sensations et mes notes prises pendant ces 5 jours de jeune hydrique.

JEÛNE JOUR 1 : UNE FORMALITÉ

Je suis content que mon frigo soit presque vide.
Il reste un demi-melon qui m’a obsédé toute la journée. Mais suite à une discussion avec une amie, le melon m’a coupé l’envie et je suis déterminé à faire ce jeune pendant 5 jours !

Mal de tête léger qui persiste à partir de midi.
Pas du tout de sensation de faim.
Je salive beaucoup en pensant à de la bouffe.

La journée me semble beaucoup plus longue que d’habitude. Pas de préparation de repas, pas de repas, pas de vaisselles. Au final, beaucoup de temps en plus.

4km de marche à pied
1 baignade dans la mer
2 litres d’eau.

JEÛNE JOUR 2 : L’organisme n’aime pas ça

Je me sens globalement faible.
Au réveil, tjs pas de sensation de faim. Je me rends compte que je mange car c’est inscrit dans ma routine.

J’ai peur de faire de l’exercice et que ça me fatigue.
Mal de tête constant, comme serré dans un étau.
Sensation de vertige si mouvements trop brusques.

2 litres d’eau.
Baignade du matin dans la mer, bain de soleil.

JEÛNE JOUR 3 : Je tremble sans arrêt

Pas trouvé le sommeil hier soir, j’ai dormi que 5 heures au total.
Demi citron pressé le matin. Je sentais que j’en avais besoin mais je ne suis pas sur que c’est eu un effet.

Je me sens faible. Rythme cardiaque qui a l’air plus élevé qu’à l’habitude. Tremblement constant, vraiment agaçant. J’éprouve la même sensation après un long effort physique.
Mer et promenade le midi. Je me sentais trop faible pour faire bcp de distances. Je n’ai marché que 500 mètres.
Sieste l’après midi qui m’a fait beaucoup de bien.
La journée me semble interminable.

18h Sensation de bien être
Pas eu de difficulté à m’endormir.
2,5 litres d’eau

BILAN DES 3 PREMIERS JOURS

J’espère que le 4ème et 5ème jours seront plus agréables. C’est assez éprouvant et j’ai du mal à me concentrer à cause des tremblements constants et de mon manque d’énergie. De manière générale, très dur de faire quelque chose, que ce soit lire, écrire, travailler alors que cela ne demande pas d’efforts physiques.

Je rêve de bouffe végétarienne, de pizza basilic tomates, de nouilles japonaises, de salade d’avocats, de bons fromages français, de dulce de leche… J’AI FAIMMMMMM !

JEÛNE JOUR 4 : EPOUVANTABLE !

Réveil 5h
Je me sens comme hier soir. Corps toujours faible, tremblements dans tout le corps.
Demi citron chaud avec thé ce matin pour essayer d’aller mieux.
___
8h : Je me sens bien. J’ai le sentiment que je pourrais tenir assez longtemps à cette cadence.

10h : Je n’aime pas cette sensation de faiblesse qui reste. Aucune sensation de faim.
Léger mal de ventre.
Selles : 2 fois (mais d’où ca vient ? ahaha)
Très difficile de se concentrer. Il pleut. Aucune envie de sortir. Pas envie d’aller à la plage, ou de faire d’effort.

Mes lèvres ont un gout amer / âpre.
Je salive beaucoup / Légère envie de vomir. Est-ce une réaction au citron de ce matin ?

Tout le monde avait l’air de dire qu’après le 3ème jour, que le corps s’habituait et que ça allait mieux. C’est pas le cas pour l’instant et c’est frustrant car je m’attendais à me sentir mieux.
La journée est très très longue.

20h : je me fais un bouillon de légume, l’équivalent d’une tasse. L’odeur et les saveurs me font du bien pendant le repas, par contre, je me sens toujours aussi mal juste après le repas.

Mal aux jambes : comme ci elles étaient atrophiées. C’est horrible comment ça tire. Je me sens vraiment pas bien. Je pense à abandonner mais je sais qu’il ne me reste qu’une journée à tenir.

22h : Je m’oblige à sortir faire une petite balade sur la plage en fin de soirée pour dégourdir les jambes qui me tirent. J’en peux plus.

Total : 3 litres d’eau

JOUR 5 : La fin du Jeûne

Cette cinquième journée est parfaite.

Je n’éprouve aucune douleur, aucun manque, je me sens en pleine forme et je profite de tout ce temps avec l’esprit clair pour travailler, lire et écrire. Que ça fait du bien d’enfin se sentir bien et le plus étonnant, c’est que je n’ai toujours pas mangé un seul truc. Dans cette forme là, je pourrais en effet continuer encore des jours ! Est-ce parce que je sais que c’est la fin ou est-ce que mon corps s’est tout simplement habitué à ne rien recevoir ? Un peu des deux sûrement.

Le soir, je me fais un bouillon de légumes aux vermicelles avec une part de gâteau à la banane. Un délice pour les papilles que de les avoir privé de saveur pendant 5 jours.

Bilan : L’après Jeûne

Au jour 6, je peux manger mais la sensation de faim n’est pas revenu. Je teste petit à petit en mangeant des légumes et des fruits. Tout va bien. Le soir, je m’empiffre de gâteaux et autres flancs au caramel que l’on trouve dans tous les restaurants brésiliens, miam miam miam. Je sais que je ne devrais pas mais c’est ma petite récompense après tous ces efforts.

Au jour 7, je me sens bien, pour pas dire en pleine forme. L’appétit est revenu et je mange normalement.

Je suis heureux d’être arrivé au bout de ce défi. C’est un défi qui ne demande qu’une chose : une volonté de fer ! Croire en soi, en son corps et en ces capacités. Ca n’a pas été évident tous les jours mais à présent je me sens capable de jeûner beaucoup plus longtemps. Cette expérience m’a fait comprendre que mon corps pouvait supporter la privation de nourriture.

Pour ce qui est des effets sur mon corps, je n’en ai aucune idée. Je me sentais en très grande forme avant le jeûne et c’est toujours le cas après.

La prochaine fois, je testerai un jeune plus long et je me forcerai à faire plus d’activités physiques.

MES CONSEILS POUR FAIRE UN JEUNE

Si toi aussi tu veux expérimenter un jeune, quelque soit la durée, je t’invite à te renseigner comme tu es en train de le faire. Les quelques conseils que je te donne ne sont pas ceux d’un expert mais ceux ici de ma propre expérience.

C’est ta motivation et ton envie qui détermineront ta réussite à tenir un jeûne. Faire un jeune est avant tout un combat contre tes habitudes et il n’y a que toi qui peut arriver au bout. Pendant le jeune, tu vas certainement penser à abandonner en te disant que cela ne sert à rien de continuer. C’est FAUX, c’est ton mental qui te joue des tours pour que tu succombes. Tu peux y arriver !!!

Je dirais que l’environnement dans lequel tu vas faire ton jeune va plus ou moins t’aider à réussir ton pari. Pour moi, l’important était de ne pas être entouré d’aliments ou de tentations.

Et voici quelques autres conseils basiques :

  • Avant le jeune, faire une descente alimentaire pour commencer à habituer son corps et ne pas le brusquer d’un coup. Chose que je n’ai pas faite 🙁
  • Pendant le jeune, boire énormément d’eau et être à l’écoute de son corps.
  • Tout dépend de vous et de votre volonté.
  • Après le jeune, bien gérer la reprise alimentaire pour encore une fois ne pas brusquer son corps.

Ressources et études sur le Jeûne :

Pour aller plus loin, voici des ressources que j’ai trouvé intéressantes sur le sujet du jeûne :

A propos de l'auteur : Capitaine Rémi

Un presque trentenaire baroudeur qui partage sa passion du voyage. Je vagabonde depuis des années et je suis actuellement en tour du monde pour 2 ans minimum. Je réalise des défis aux 4 coins de la planète et t'encourage toi aussi à vivre tes rêves ! En savoir plus

Et aussi sur : Twitter - Facebook - Instagram

Ecrire un message

CommentLuv badge


S'abonner à la Newsletter du Capitaine :

Rechercher sur le site

Devenons amis !