Traversée Petropolis – Teresopolis : rando 2-3 jours à deux pas de Rio de Janeiro

Ecrit le 08 Juil 2019

Après avoir découvert les meilleures randonnées sur Rio de Janeiro, j’ai eu envie de partir faire une randonnée un peu plus longue, un peu plus intense, un peu plus technique, loin de la civilisation et du bruit de Rio de Janeiro. N’ayant que le week-end de disponible, j’ai décidé de partir faire la traversée Petropolis – Teresopolis en 2 jours (au lieu des 3 jours recommandés). Un trek inoubliable qui m’a permis de me déconnecter complètement de Rio de Janeiro.

Lever de soleil sur El dedo de deus – Petropolis

J’ai eu envie de faire cette randonnée car c’est un des plus beau treks du Brésil, rien que ça ! J’ai trouvé zéro information en français sur la traversée Petropolis – Teresopolis. J’ai dû me servir de mes leçons de portugais pour comprendre ce super article d’un blogueur brésilien sur la traversée Petropolis – Teresopolis (ici). Merci à lui 🙂

Dans ce guide, j’ai décidé de vous donner toutes les informations pour faire cette traversée ou pour simplement explorer la zone. J’espère que cet article vous guidera et vous donnera l’envie de découvrir ce coin de nature perdue dans le Parc National Parque Serra dos Órgãos.

Pourquoi j’ai adoré cette randonnée ?

J’ai passé 2 jours de folie en compagnie de mon pote Damien. Outre les paysages grandioses, j’ai particulièrement aimé la difficulté du terrain et sa variété. Le deuxième jour entre les deux refuges est peu emprunté car accessible uniquement après 1 journée de marche. En résulte un chemin mal indiqué avec passage au milieu d’une forêt, des chemins boueux inévitables, un dénivelé très important, un terrain glissant et pentu, des parties avec barreaux et chaines, une partie sur falaise où il était très difficile de passer. Bref, nous avions vraiment l’impression d’évoluer seuls en pleine nature. C’était à la fois flippant et vivifiant.

Regardez les photos pour vous rendre compte de la beauté des lieux :

Dans quel sens faire la traversée et pourquoi commencer par Petropolis ?

Il est possible de faire la traversée dans les 2 sens même si je vous conseille fortement de le faire dans le sens Petropolis – Teresopolis. En effet, l’étape 2 est une étape très technique avec des passages sur échelles et beaucoup de dénivelés. Il sera plus aisé de le faire dans le sens Petro – Tereso. La troisième partie est vraiment roulante. Il s’agit en majorité d’une longue marche en forêt sur de la descente, sans trop d’intérêt par rapport au reste.

Comment se rendre à Petropolis depuis Rio de Janeiro ?

Bus Rio de Janeiro – Petrópolis

28,50 reals depuis la gare routière principale de Rio de Janeiro. Dans le terminal, le guichet se trouve tout au fond. Il n’y a qu’une compagnie qui propose ce trajet en bus, vous ne pouvez pas la louper.

Temps indiqué : 1h30 de bus. On a mis 3h car nous étions en heure de pointe (17h). Il y a des départs de bus toutes les 20 minutes. Prévoir un pull car comme dans tous les autocars au Brésil, l’air conditionné est un peu fort.

Le terminus est hors de la ville Petropolis.

Il faut prendre un second bus suivant où vous voulez aller. Nous avons opté pour dormir le vendredi soir sur Petropolis afin de partir le samedi matin faire la rando. On a donc pris un bus direction le centre-ville de Petropolis. Cout du Bus du terminal au centre-ville : 4,20 reals pour 20 minutes.

L’entrée du parc Parnaso se situe au bairro do Bonfim. Il faut prendre soit la ligne 611 (arrêt Bonfim), soit la ligne 616 (arrêt Pinheiral) depuis le terminal principal.

Retour en bus : Teresopolis – Rio de Janeiro

Le retour se fait en bus depuis Teresopolis jusqu’à Rio de Janeiro. Il faut compter 63 reals pour retourner à Rio de Janeiro depuis Teresopolis.

A la fin de la randonnée, une navette gratuite vous accompagne à l’entrée du parc. Ensuite, il faut rejoindre la ville en longeant la route sur la gauche. De l’entrée du parc jusqu’à la ville, il y a un kilomètre. Il est possible de prendre un bus si vous n’avez plus de force. Par contre, impossible de prendre directement le car rentrant sur Rio de Janeiro depuis l’entrée du parc. Il est nécessaire de revenir d’abord au centre-ville. L’achat des tickets de bus est obligatoire et se fait dans le centre-ville. Pas besoin d’aller jusqu’au Terminal au bout de la ville, il y a un guichet dans la rue principale en face de la Pharmacie.

Visiter la ville de Petropolis et Teresopolis

Mon amie blogueuse Mélanie a eu le temps de flâner dans la ville de Petropolis. Je vous invite à aller lire son article complet sur Petropolis, avec des bonnes adresses de restaurants et musées. En complément, je vous invite aussi à l’article de Anais et Alberto.

Entrée du Parc National Parque Serra dos Órgãos.

57 reals (+ 28 reals le weekend) pour un adulte.

A l’entrée du parc, il faut s’enregistrer et s’acquitter du droit d’entrée si ce n’est pas déjà fait sur le site Internet du parc. Un bracelet vous sera remis en fonction de votre itinéraire (car il existe différentes balades dans le parc). Cela permet aux gardes forestiers de savoir qui entre et sort du parc. Un accord des termes du parc sera également à signer.

Hébergement

  • 43 reals la nuit au refuge.
  • 10 reals pour planter sa tente
  • 22 reals pour bivouac (je n’ai pas compris à quoi cela correspondait)

Sur le sentier, il existe 2 gites pour dormir : Castelo do Açu et Pedro da Sino.

Gite
Gite de Castelo do Açu

Itinéraire traversée Petropolis – Teresopolis

Le trek est possible en 2 ou 3 jours. Il se fait généralement dans le sens Petrópolis – Teresópolis, bien qu’il soit possible de le faire dans l’autre sens.

Itinéraire sur 3 jours

Jour 1 : de Petrópolis (Bonfim) à Castelo do Açu – Temps estimé : +/- 7 heures de marche.

Jour 2 : de Açu à Pedra do Sino – Temps estimé: +/- 8 heures de marche

Jour 3 : de Pedra do Sino ä Teresópolis – Temps estimé : +/- 4 heures de marche.

Itinéraire sur 2 jours

C’est l’option que nous avons choisie. La première étape reste identique puis le deuxième jour, on enchaine les 2 dernières étapes. Cela demande une très bonne condition physique.

Jour 1 : de Petrópolis (Bonfim) à Castelo do Açu. Nous avons mis 6h en faisant deux pauses : une à la cascade, l’autre au premier sommet.

Jour 2 : de Açu à Teresópolis en passant par le refuge de Pedra do Sino.
Départ 6h – arrivée au refuge à 11h10 – pause déjeuner jusqu’à midi. Puis arrivée au parking à 15h15 en marchant très bien.

Accès au parc et réservation du gite

L’accès au parc est restreint. Il ne peut accueillir au maximum 150 personnes par jour. Il est possible se rendre directement à l’entrée du parc pour faire la réservation sur place, mais il est conseillé de faire la réservation au préalable directement sur le site Internet du parc.

A qui s’adresse cette randonnée ?

Si vous avez peur du vide ou si vous n’êtes pas habitué à marcher, je vous déconseille de faire la traversée complète. Elle s’adresse à des randonneurs aguerris, c’est loin d’être une ballade dominicale. Ce trek nécessite une bonne condition physique et des chaussures adéquates. Je l’ai trouvé plus technique que le GR20, c’est pour vous dire.

Pour les débutants / petits marcheurs, je vous invite à aller jusqu’au premier gite et revenir, c’est amplement suffisant et vous verrez de très jolies décors.Il y a également des sentiers à la journée qui sont adaptés aux enfants.

Où dormir ?

Il est possible d’apporter sa tente ou de dormir dans les gites. A noter que les gites sont des dortoirs où des lits superposés sont disponibles. Attention, la couverture n’est pas prévue. Il faut donc ramener son sac de couchage ! Je vous le dis car nous ne le savions pas et nous avons passé une nuit très très très fraiche…

Alimentation : comment manger ?

Il est possible d’utiliser les cuisines à l’intérieur des gites. Les cuisines sont parfaitement équipées et vous pourrez vous faire facilement un bol de nouilles déshydratées. Par contre, il faut ramener sa propre nourriture et repartir avec ses emballages.

Nous avons sur le chemin prévu de quoi tenir les 2 jours en ayant acheter au préalable de nombreux fruits, gâteaux secs, pains, ainsi que des sachets de nouilles déshydratés et des boites de thon.

Eau : comment boire ?

Il y a quelques points d’eau sur le chemin qui vous permettent de recharger vos gourdes. Nous avions chacun 2 bouteilles d’eau de 1,5 litre que nous remplissions dès que nous en avions l’occasion. Ça aurait été suffisant 1 seule bouteille d’eau chacun.

Électricité et réseau téléphone

Les gites sont équipés de panneau solaire. Possibilité de recharger son téléphone avec des prises européennes. Pour le réseau, n’ayant pas de carte Sim locale, je peux juste vous dire qu’on captait un signal de temps en temps. Mais le but d’une randonnée, c’est de déconnecter, non ?

Hygiène : comment se laver ?

Outre les cascades que vous croiserez sur votre chemin et où il sera possible de faire trempette, les gites sont équipés de douches et en plus elles sont chaudes ! De quoi vous débarbouiller après une journée de marche.

Faire la randonnée avec un guide

De nombreux guides sont disponibles pour faire la traversée en petit groupe. Ils seront certainement vous expliquer les lieux, vous apprendre des choses sur la végétation et l’histoire du parc. Cela enlève des tracas comme la réservation du gite, la gestion de la nourriture et les choix de direction. De plus, les guides prennent de l’équipement (corde) pour passer les zones compliquées.

On m’avait conseillé ce guide si vous parlez portugais.

A quelle époque de l’année faire la randonnée ?

Nous avons fait la traversée au mois de Février, c’est-à-dire en plein été. Le temps était idéal. Un ciel bleu parsemé de nuages. Il faisait bon pour marcher ce qui était agréable comparer à Rio de Janeiro où il faisait 42 degrés. A savoir que la météo indiquait de la pluie, mais que nous en n’avons pas eu.

La deuxième journée, nous avons traversé une partie très boueuse, ainsi qu’une partie technique sur les roches. Je n’imagine pas la faire par mauvais temps ou en hiver. D’ailleurs, je ne suis même pas sûr que le parc soit ouvert toute l’année. A vérifier donc en fonction de l’année sur le site du parc.

J’ai vu que les guides proposent de faire la travers

Mes chaussures pleines de boue
Mes chaussures à la fin de rando

Plan du Parque Nacional Serra Dos Órgãos (Sierra des Orgues)

Une image valant mille mots, combien vaut un plan du Parnaso ?

Plan du Parque Nacional Serra Dos Órgãos (Sierra des Orgues)

J’espère que toutes ces informations vous aideront ! N’hésitez pas à me poser vos questions 🙂

Vous avez aimé cet article, votez :

Nombre de votes : 2 Moyenne : 5

A propos de l'auteur : Capitaine Rémi

Aventurier, écrivain et réalisateur de films d'aventure. Je vagabonde depuis dix ans et et réalise des défis aux 4 coins de la planète. Ce qui m'anime : t'encourager toi aussi à vivre tes rêves ! En savoir plus

Et aussi sur : Twitter - Facebook - Instagram - Youtube

One Comment

  1. Mélissa 10 juillet 2019 à 14 h 00 min - Reply

    Capitaine, mon Capitaine, merci pour cette mention, et félicitations parce que j’ai fait une petite rando facile depuis Teresópolis et j’étais morte. Il faisait tellement chaud, alors je mesure ta performance.

    Et Petrópolis a été LA belle surprise de ce séjour au Brésil. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre et j’ai été plaisamment surprise.
    Son dernier article : Le dimanche où j’ai pris le train rien que pour pouvoir écrire

Ecrire un message

CommentLuv badge