GrR2 La Réunion : de Grand Place au Maïdo (étape 5)

Ecrit le 02 Nov 2017

La traversée de la Réunion à pied
Etape 5 : de Grand Place au Maïdo

Comme à mon habitude, je me lève très tot avec le lever du jour, ce matin c’est 5h15. Ca doit vous faire tout drôle pour vous en métropole mais ici à la Reunion le soleil se leve tôt. Je m’y suis habitué rapidement et franchement je trouve ça agréable. Les journées me paraissent plus longues même si à 18h30 il fait complètement nuit.

Aujourd’hui, je marche avec le couple de français Gaelle et Clément qui fait également le Grr2. Je vais faire seulement la moitié de l’étape avec eux car je dois aller chercher un colis en haut du Maïdo. J’ai fait en sorte d’être prêt en même temps qu’eux pour un départ à 7h. Cela me fait du bien de marcher en compagnie d’autres personnes. On discute, on chante, on s’écoute parler et personne ne se plaint. Ma petite voix interne arrête de me murmurer des choses et je n’ai qu’à suivre le pas de mon prédécesseur. On descend de Grand Place et arrivons au creux de la vallée où un pont nous attend au dessus de la rivière. Très vite, nouq sommed en plein cagnard et ma creme solaire s’avère indispensable. En bon aventurier que je suis, je n’en ai pas pris mais je peux compter sur mes nouveaux copains pour m’en passer. Ils m’ont même donné un pot pour me remercier du service rendu la veille. Trop cool.

On passe par l’ilet des Lataniers où la vue est complètement dégagé. De la musique résonne dans la vallée, c’est férié aujourd’hui et il y a des célébrations. On apercoit en contrebas une cérémonie au niveau de l’église.

La demi journée passe extremement vite. Je n’ai pas l’occasion de me plaindre et dailleurs je nai pas envie de leur montrer ce côté là. Que de la bonne humeur ! On monte au creux d’une faille, longeons un ruisseau et grimpons pendant une bonne heure. Sur le chemin, je m’aperçois qu’il suffit de chercher une araignée du regard pour en trouver une au milieu de sa toile. Elles sont belles et moches à la fois, de grandes pattes noirs et jaunes qui ne me donnent pas envie d’approcher.

Il est midi et nous arrivons à la brèche. Vue 360 sur toute le cirque de Mafate. C’est indescriptible. On sort nos plans pour identifier les differents pitons qui se dressenr devant nous. Le piton des neiges a la tête dans les nuages.

Je redoutais ce moment car c’est ici que nos chemins se séparent. Merde, je vais être seul de nouveau. Je leur fais la promesse de tout faire pour les rattraper le lendemain en doublant l’étape. Gros challenge qui m’attend. Mais tout d’abord, il va falloir me coltiner la montée du Maïdo. Temps indiqué : 3h. . À la mi chemin, j’ai la tete dans les nuages, littéralement, et je n’ai dautre choix que de marcher. Devant moi, j’entends deux jeunes réunionnais qui écoutent du rap avec leur enceinte portable. Ma motivation étant de les rattraper, je fais l’ascension en 2h, plus motivé que jamais ! Yeah.

Fin de la journée de marche. Je n’ai plus qu’à trouver une voiture en stop pour m’amener à mon point final quelques kilomètres plus bas.

Demain grosse journée avec pour objectif Marla.

Mon journal de bord

Un commentaire, une question pour le Capitaine ?

A propos de l'auteur : Capitaine Rémi

Un presque trentenaire baroudeur qui partage sa passion du voyage. Je vagabonde depuis des années et je suis actuellement en tour du monde pour 2 ans minimum. Je réalise des défis aux 4 coins de la planète et t'encourage toi aussi à vivre tes rêves ! En savoir plus

Et aussi sur : Twitter - Facebook - Instagram

Ecrire un message

CommentLuv badge


S'abonner à la Newsletter du Capitaine :

Rechercher sur le site

Devenons amis !