GRR2 La Réunion : De Roche Plate à Cilaos (étape 7)

Ecrit le 04 Nov 2017

La traversée de la Reunion à pied
Jour 7 : de Roche plate à Cilaos

A l'aube du grr2

Aujourd’hui, hors de question d’échouer. Je doublerai. Mon objectif est de faire Roche Plate jusqu’à Cilaos en passant par Marla. En me couchant la veille, je suis plus motivé que jamais. Je me mets en condition mentale pour y arriver. Ça a son importance dans la réalisation de mon but.

C’est la première fois que je pars à l’aube et je dois dire que c’est agréable de marcher dès 6h du matin. Il fait déjà jour, le soleil ne cogne pas sur la tête, et on entend toute la faune se réveiller. Je dois être le premier sur le sentier puisque je coupe les toiles d’araignées invisibles en travers du chemin. Je mets les batons en avant pour éviter que les fils ne se collent sur mes jambes. Au bord de la rivière, je croise une dizaine de grenouilles. Un couple y a bivouaqué et prend sa toilette. L’air est bon, le paysage grandiose. Je traverse la rivière sur les rochers en évitant de me vautrer. Les batons me servent de point d’appui, et malgré eux, je finis un pied à l’eau.

Bonjour #LaReunion Vive les randonnées matinales #GrR2 #marla

A post shared by Capitaine Rémi 📽🌎 (@capitaineremi) on

Il est 10h et je suis déjà à Marla, la première étape. Je m’octroie une longue pause en déjeunant dans le gite Mafate à pates. Je papote avec Louan, le « responsable » de 15 ans. Il a toujours vécu dans le cirque de Mafate et son destin est déjà tout tracé. Il sera giteur. Je lui souhaite bonne chance et m’en vais escalader le col de Taïbit. 400m de dénivelés positifs. Pas la peine d’entrer dans les détails, j’en chie.

Arrivé en haut, c’est la déception. Je suis dans les nuages et la vue 360 degrés avec Marla en contrebas d’un côté et Cilaos de l’autre n’est pas à l’ordre du jour. J’entame la redescente vers Cilaos. 2h jusqu’à la route, puis encore 2h jusqu’à Cilaos. Mon genou commence à me titiller. Je m’arrête donc à mi chemin et fais du stop pour rejoindre la ville que j’aperçois plus loin. Faire autant de kilomètres par jour fatigue d’autant plus mon corps. Il faut que j’en prenne soin si je veux faire l’ascension des 2 pitons dans les prochains jours.

Arrivé à Cilaos, je suis heureux de retrouver Gaëlle et Clément. Depuis 2 jours que je leur cours après. Nous partageons nos anecdotes autour d’une dodo, et n’avons pas la force de jouer au scrabble. Il est 21h et déjà nous allons nous coucher.

Mon journal de bord

Un commentaire, une question pour le Capitaine ?

A propos de l'auteur : Capitaine Rémi

Un presque trentenaire baroudeur qui partage sa passion du voyage. Je vagabonde depuis des années et je suis actuellement en tour du monde pour 2 ans minimum. Je réalise des défis aux 4 coins de la planète et t'encourage toi aussi à vivre tes rêves ! En savoir plus

Et aussi sur : Twitter - Facebook - Instagram

Ecrire un message

CommentLuv badge


S'abonner à la Newsletter du Capitaine :

Rechercher sur le site

Devenons amis !