Où est passée ma communauté ?

Ecrit le 19 Déc 2018

Je finis l’année 2018 avec le sentiment d’être complètement déconnecté de ma communauté. La mise à jour de l’algorithme de Facebook a fait énormément de mal à mon moral, surtout que c’est arrivé après avoir connu 2 pics de notoriété suite à des passages TV (TF1 Grands Reportages avec mon tour du Sri Lanka en tuktuk et mon périple Paris – Moscou en autostop qui a fait le buzz sur toutes les télévisions).

Facebook m'a tué

Facebook m’a tué

Ma page Facebook Capitaine Rémi, bien que suivie par presque 15 000 personnes n’a plus le même impact qu’auparavant. Mes actualités ne sont plus mises en avant et je reçois donc très peu de commentaires et d’encouragements. J’ai beau me dire que c’est à cause de l’algorithme, j’ai les boules. C’était un de mes moteurs et une source énorme de motivation pour moi. J’ai travaillé pendant 4 ans à faire grandir une communauté sur Facebook autour de mes aventures et savoir que je touche moins de monde qu’auparavant est dur à accepter. Quand tu publies un contenu travaillé et que presque personne ne le voit, ça fait mal au mental.

Je me rends compte de ma dépendance à la validation de mon travail par les autres. J’ai besoin de reconnaissance de mes semblables, sinon ce que je fais perd de son sens. Avoir des commentaires et des discussions avec vous étaient pour moi une source de satisfaction, car de validation de mon travail. Je me sentais accompagné dans mes aventures.

Hors depuis quelques mois, c’est plus trop ça et ça fait mal à l’égo. J’ai donc changé ma formule en essayant de m’adapter aux desiderata de Facebook. J’ai fait des vidéos plus courtes, j’ai testé pas mal de contenus variés et nouveaux mais la réalité, c’est que ce n’est pas le contenu qui fait la différence mais l’algorithme de Facebook. Toutes les pages ont été touchés de plein fouet. Nous devons à présent payer pour être vu. Qu’il en soit ainsi… Une nouvelle ère arrive et il faut que je l’accepte.

Je dois apprendre à faire autrement. Autrement dans mon rapport aux médias car Être en attente de reconnaissance, c’est l’assurance d’être malheureux. C’est être dépendant de quelque chose que je ne maîtrise pas.

Mon objectif : Être fier de mon travail quelles que soient les répercussions, faire les choses pour moi avant tout.

Le programme de ce début d’année 2019 sera auto centré : faire ce que j’aime pour moi, et rien que pour moi, sans rien attendre en retour. Je vous en dis plus très bientôt mais sachez que cela s’annonce énormeeeeee ahah

La deuxième chose à faire, c’est de trouver d’autres moyens de communiquer. Car je veux continuer à partager mes aventures et à vous inspirer.

Partager mes aventures sur Instagram ?

J’aime lorsque je publie des stories sur mon compte Instagram et qu’elles sont vues par plus de 1000 personnes en 24h, c’est juste énorme. Mais je dois vous avouer que cela me fait peur. Peur car je sais pertinemment que le réseau sera bientôt saturé comme Facebook et que mes publications seront de moins en moins visibles. Dépendre du bon vouloir d’un algorithme est contraignant.

De plus, c’est de l’instantané qui ne dure pas dans le temps, c’est éphémère. Je ne vous apprends rien en disant ça. Mais je ne veux pas passer du temps à faire des stories qui auront disparus dans 24h. Je préfère filmer avec ma caméra et monter une vraie vidéo qui perdurera dans le temps. Fini l’instantané.

Instagram nous recommande de poster du contenu régulièrement, tout comme Facebook l’a fait. Mais si je n’ai rien à dire, rien à montrer. Pourquoi je le ferais ? Je ne veux pas faire la même erreur en passant mon temps à poster sur mon compte Instagram pour au final avoir aucun retour. C’est du travail contre productif qui ne me donne aucune satisfaction.

Je me contenterai donc de l’alimenter aux grès de mes envies.

Je veux revenir à l’essentiel.

Je veux passer plus de temps à créer du contenu qualitatif qui puisse perdurer dans le temps. Laisser des traces écrites, longues qui s’inscrivent ad vitam aeternam. Cela passe par l’écriture de livres, d’articles de blogs et la mise en ligne de vidéos de qualité sur ma chaine Youtube.

Je vous invite toutes et tous à vous inscrire à ma Newsletter pour ne rien rater de mes aventures. Je vais continuer à alimenter ce blog avec des articles et des vidéos comme je le fais depuis 4 ans 🙂

A propos de l'auteur : Capitaine Rémi

Aventurier, écrivain et réalisateur de films d'aventure. Je vagabonde depuis dix ans et et réalise des défis aux 4 coins de la planète. Ce qui m'anime : t'encourager toi aussi à vivre tes rêves ! En savoir plus

Et aussi sur : Twitter - Facebook - Instagram - Youtube

13 Comments

  1. Michael - Traverser La Frontière 19 décembre 2018 à 13 h 51 min - Reply

    Hello !

    On a tous perdu de la visibilité sur Facebook, c’est clair et net.

    Je pense aussi que tu aurais pu te concentrer sur ce que tu faisais au début : des défis de voyage. Tu es presque le seul sur ce créneau et cela marchait (marche surement toujours) bien.

    Si tu avais fait 1 vidéo/semaine pendant 4 ans, tu aurais plus de 200 vidéos sur ta chaine Youtube et surement plus de 50k abonnés facile. Tu serais l’un des plus gros youtubeur voyage français.
    (d’ailleurs ta chaine youtube dit : “voyage et défis / chaque mardi 18H” ahah)

    Un truc qui a bien marché ont été tes séries (Atlantique, GR20, Laponie), à mon avis c’est un modèle que tu peux reproduire sur un autre défi d’envergure (cf prochain voyage?).

    Malgré la perte de visibilité sur Facebook, en rendant tes fans “accro” à tes vidéos hebdo, peut-être que l’engagement aurait suivi…

    Par ailleurs, en regardant tous tes posts Facebook. Ceux qui marchent le mieux sont les vidéos natives. Les liens et photos marchent peu, à moins que cela soit “choc”.

    J’ai l’impression que tu as “perdu” ce que tu avais créé, en explorant d’autres pistes. Peut-être faut-il revenir à l’essentiel… ?

    C’était cool le : “Salut les amis, c’est Capitaine Rémi et mon défi aujourd’hui est …”

    Bon sinon, je suis d’accord avec le reste 🙂
    Son dernier article : Bilan après 4 ans : tous les chiffres de Traverser La Frontière

  2. Laurent 19 décembre 2018 à 14 h 06 min - Reply

    Hello Rémi, si tu ne vois pas ta communauté, c’est qu’elle est derrière toi ! Bon, plus sérieusement c’est vrai que c’est dommage cet algorithme pourri pour du si bon contenu.
    Son dernier article : L’histoire du vélo à voile

  3. Audrey - LES MANALAS 19 décembre 2018 à 15 h 13 min - Reply

    Bonjour Rémi,

    C’est bon de te lire. Je te suis depuis tes débuts et j’avoue que moi-même je t’ai un peu perdu de vu. Mais c’est entièrement de ma faute. Je voyage aussi beaucoup (tdm depuis plus de deux ans) et je suis dans le même cas de figure que toi avec Facebook : l’algorithme Facebook empêche la visibilité de ma page.
    Du coup, j’avoue que ce n’est pas évident de gérer à la fois des posts spontanés sur les réseaux sociaux tout en suivant d’autres voyageurs… Mais j’arrive néanmoins à suivre tes aventures ou je rattrape le retard dès que je le peux. Je pense que c’est une bonne chose de se recentrer sur l’essentiel. Notamment ce qui a fait ton succès : les défis. Beaucoup voyaient du rêve en toi et le format vidéo est top ! La photo, ça perd de l’engouement. J’ai le même soucis.

    Bon courage en tout cas ! Moi je crois toujours en toi !

    UNE MANALA

  4. Olivier Lamusse (voyageur en kayak) 19 décembre 2018 à 17 h 16 min - Reply

    Vraiment intéressant ton article. Tu as bien résumé cette problématique qu’on a souvent de faire des choses pour avoir la reconnaissance des autres. Faire état de tes réflexions là-dessus avec honnêteté, je trouve ça bien. Tout le monde n’oserait pas, donc chapeau 🙂

  5. Max LesZed • Voyage en famille 19 décembre 2018 à 18 h 32 min - Reply

    Salut Rémi,
    Constat tellement triste et décourageant que nous subissons aussi. Nous avons tout de même eu de belles (et récentes) surprises, comme nos vidéos sur la Lozère qui ont comptabilisés plusieurs dizaines de milliers de vues malgré notre petite communauté FB de 4K fans. J’analyse la raison surtout dans le nombre de partages qui semble être la nouvelle référence du réseau social. Heureusement que ces petits succès redonnent du courage … En tout cas, je te souhaite aussi beaucoup de courage pour la suite, et je continuerai à te suivre, même si je suis parfois trop silencieux, mais on va essayer de changer ça. A+. Max
    Son dernier article : Tour de Bretagne en Camping-car : on vous dévoile nos meilleurs spots

  6. Alain Reynaud 20 décembre 2018 à 5 h 35 min - Reply

    Salut Remi, je vois que nous avons tous le même problème avec FB mais en même temps c’est un peu trompeur depuis le départ puisque chaque fois qu’une vidéo ou un contenu était aperçu il était compté comme une vue alors qu’en fait pas du tout, ce qui grossit considérablement les chiffres de façon illusoire… Maintenant les interactions c’est sûre que si il y en a moins ça fait chi… Perso on essaye de ne pas céder aux lois des algorythmes qui prefere que l’on publie du contenue de merde toutes les semaines à heure fixe plutôt que du contenu quali quand c’est le bon moment et que c’est prêt ! Alors on ne fait pas des gros scores c’est sûre, on voit pleins de gens sur Youtube qui font de la m… et qui ont pleins de d’abonnés, beaucoup plus que nous juste par voyeurisme… Et ça nous on en veut pas et puis on y arrive pas de toute façon, après les gens aime ou n’aime pas ce que l’on fait, mais on garde notre ligne de conduite 😉
    Son dernier article : 15 conseils pour voyager au Maroc en camping-car

  7. piotr 21 décembre 2018 à 15 h 29 min - Reply

    on s’est perdu avec facebbok et insta. Toute cette énergie en pensant avoir construit une communaute fidèle pour rien…
    Son dernier article : Alta Via : Trek dans les Dolomites

  8. Laetitia S. - Complètement à l'ouest 21 décembre 2018 à 15 h 32 min - Reply

    Hello Capitaine !
    Que je suis d accord et comme je me retrouve dans ton article !
    La frustration de passer des heures à écrire des carnets de voyage et de n avoir aucun commentaire en retour, alors qu il y a quelques temps, c était une abondance d échanges ect…
    Cela me manque aussi et j ai l impression de disparaître dans le flot facebook…
    Prochain voyage aux USA le 1er janvier, je vais essayer quelque chose de plus interactif, on verra !
    En tous cas : bonne continuation à toi et à très vite pour un nouveau défi !!

  9. Gilbert 21 décembre 2018 à 21 h 27 min - Reply

    Hello mon Capitaine !

    Difficile de capitaliser sur le long terme sur ces plateformes où tu es à la merci de changements d’algorithmes. Le sens de la vie fait que ces plateformes sont de + en + compétitives d’une part et donc il faut de + en + payer pour être visible.

    Je pense donc que tu devrais + pousser les canaux dont tu peux garder la maitrise : ex le mail !
    J’enfonce peut être des portes ouvertes mais le mail + te servir de ces autres précédentes plateformes pour faire de l’acquisition et les rediriger vers ton mail me semble être une bonne stratégie.

    Ensuite il faut de la régularité.
    Je lis chaque mail de Michael. D’ailleurs maintenant c’est 1 x toutes les 2 semaines. Relou le mec !

    La comme ca à chaud, je ne pense pas recevoir de mails de ta part…

    Passes de bonnes fêtes !
    Son dernier article : #11 – Bilan de Mon Voyage

  10. Caroline 22 décembre 2018 à 0 h 52 min - Reply

    Salut Rémy

    Celà fait un moment que je suit ta page.
    J’ai lu cette article qui concerne facebook mais parce que j’ai le même problème sur instagram
    Et oui Instagram a déjà son algorithme et ce depuis presque 2 ans. Aujourd’hui il faut payer comme tu dis et c’est le sentiment que j’ai eu dernièrement. Il n’y a que les très gros comptes qui continuent à grandir et être repartagé tandis que les plus petits comptes sont bien cachés par Instagram!

  11. Alice 22 décembre 2018 à 16 h 43 min - Reply

    Coucou Capitaine Rémi
    Oh que j’aime ton honnêteté même si je me désole de ce constat.
    Je suis comme toi: échanger avec notre communauté ça vaut de l’or et je me retrouve dans ce besoin de reconnaissance! C’est assez paradoxal de faire des.m choix qui te donnent plus de liberté mais de dépendre quand même de la reconnaissance des autres! Tu as raison tâchons de lâcher le stress sur ce que nous ne contrôlons pas!
    Ici on a encore un retour qui nous satisfait sur Facebook mais on n’arrive pas bien à toucher les gens sur YouTube…
    bon courage à toi pour la suite et tu as bien raison de te faire plez pour 2019! Tu es quelqu’un d’authentique!
    Son dernier article : Seul au monde: Randonnées en solo autour du monde

  12. Jenny 29 décembre 2018 à 1 h 06 min - Reply

    Bon, tu arrêtes d’écrire tout ce que je pense ?? ahah Incroyable, deuxième article de toi que je vois aujourd’hui (et en effet, ce n’est pas en attendant que facebook me les indique…) et deuxième impression identique à la première : je passe décidément par les mêmes problématiques ! J’élargirais mon problème à Instagram aussi… dans le sens où j’ai souvent eu l’impression cette année que la recherche de THE photo instagrammable enlevait tout ce qui faisait que j’aimais faire de la photo avant : la spontanéité. 2019 sera pour moi aussi une façon de me recentrer sur moi et mes envies ; si ça plait tant mieux, si ça plait pas, ça plaira toujours à d’autres 🙂 et tant pis de toute façon 🙂
    Garde la force et la foi 🙂

  13. Pierre 3 janvier 2019 à 11 h 50 min - Reply

    Hello Rémi,
    Il ne faut surtout pas perdre le moral !! Facebook n’est qu’un canal parmi tant d’autre (bon ok super populaire) mais quand même. Son petit cousin Instagram par exemple est je pense beaucoup plus représentatif de tes activités, et ta communauté te suivra partout où tu iras 😉

Ecrire un message

CommentLuv badge